Avez-vous déjà remarqué que lorsqu’on écoutait certains morceaux de musique, cela pouvait nous donner de la motivation, une sensation de bonheur, de la tristesse et bien d’autres sensations encore ? La musique peut alors influencer les sensations que nous ressentons. Découvrons ses effets sur les hormones et sur le cerveau.

De la musique pour inciter la sécrétion d’hormones

La musique peut très bien aider notre cerveau et notre corps à sécréter des hormones spécifiques comme la dopamine, l’endorphine et l’adrénaline. Selon les explications des chercheurs et des scientifiques qui ont fait des recherches dans ce domaine, la musique peut « caresser le cerveau », et surtout la zone du plaisir et de la récompense. C’est notamment une hormone qu’on appel dopamine qui est à la base de notre envie de faire quelque chose. Plus une musique plaît à celui qui l’écoute, plus le corps sécrète de la dopamine. D’autre part, la musique incite également notre corps à sécréter une hormone qu’on appel endorphine. Cette hormone est comme une morphine endogène qui a pour effet de faire moins ressentir la fatigue. Elle agit également sur la douleur. Par ailleurs, écouter de la musique entraînante aura un effet sur le cœur. Ce genre de musique va accélérer celui-ci et va certainement provoquer une libération d’adrénaline.

La musique pour une plus grande élasticité cérébrale

Selon certaines recherches et expériences scientifiques, écouter et jouer d’un instrument musical peut rendre une personne plus performante. Selon ces recherches, une musique peut transformer des parties du cerveau. Plus vous écoutez de la musique, plus votre lobe frontal sera stimulé. Cette partie du cerveau est celle qui dicte l’action à faire. C’est elle qui aide à la prise de décision dans différentes facettes de notre vie quotidienne, que ce soit pour le domaine des études que pour le travail.

La musicothérapie : qu’est-ce donc ?

Vous avez certainement entendu ce terme quelque part sans toutefois en cerner réellement son sens. La musicothérapie n’est autre que le traitement ou la thérapie permettant d’améliorer les capacités physiques, mentales et sociales d’une personne grâce à la musique. Certains chercheurs et certaines études prouvent que la progression d’une maladie pouvait être ralentie par la musique comme c’est le cas de l’Alzheimer ou des troubles parentés, les dépressions, la schizophrénie et la toxicomanie. Cette pratique est en vogue en France car les patients ont souvent recours à elle qu’aux opérations multiples.