Les vacances d’été approchent, occasion de se désaltérer en dégustant une bonne glace à l’Italienne. C’est le moment idéal pour se lancer dans un investissement rapide et florissant. Toutefois, acheter une machine à glace italienne professionnelle est un véritable casse-tête pour les novices. Il est en effet nécessaire de prendre en compte certains critères pour bénéficier d’un outil de travail efficace.

Le choix de la machine à glace italienne

Ce n’est pas facile de produire des glaces à l’Italienne authentiques à partir d’une sorbetière classique ou n’importe quelle machine à glace. L’achat de machine à glace italienne professionnelle est primordial pour avoir un excellent résultat.

Les machines à glace italienne se distinguent par la puissance et le débit qu’elles peuvent produire. Il existe trois types de machine à glace italienne :

En premier lieu, les machines à faible débit, avec une puissance variant de 2000 watts à 2400 watts. Elles sont conçues pour une utilisation à l’intérieur et dans les petites structures climatisées, car au-delà d’une température à 35 degrés, leur débit risque de baisser.

En second lieu, les machines à glace italienne destinées pour pouvoir produire plusieurs glaces d’affilée sans que le mélange ne ramollisse, même à une forte chaleur de 40 degrés. Ces modèles sont dotés d’une puissance qui varie de 2700 watts à 3 300 watts.

Enfin, la troisième catégorie de machine à glace italienne professionnelle est celle à très haut débit. La production va de 350 à 400 glaces par heure et c’est ce type d’appareil qui est utilisé par les commerçants aux bords de plage.

Les paramètres importants

Acheter une machine à glace italienne professionnelle est une tâche plus difficile que l’on ne pense, mais voici trois éléments qui pourront vous aider à bien choisir.

Le potentiel

Ce critère définit la quantité de glaces que vous allez pouvoir produire en fonction de votre lieu de travail et du monde qui va passer devant la machine à glace italienne.

Le climat

En effet, plus la machine sera exposée aux fortes chaleurs, plus elle a besoin de puissance pour compenser, une machine trop faible ne fonctionnera pas lors des journées de canicule, et ces 15 jours par an, ce sera le drame.

L’emplacement

C’est l’endroit où vous mettez la machine, elle doit être ventilée si le gaz n’est pas refroidi, il ne condense pas donc il arrive au détendeur sous forme de gaz et là, pas de froid donc pas de glace, et la machine risque de ne pas pouvoir débiter de la glace.

Petite astuce

La machine à glace italienne se détermine en fonction de la puissance de production, puissance de froid et taille de l’évaporateur (des cylindres) en fonction de la température ambiante et la température d’évaporation.

Il faut choisir la machine en fonction de votre lieu et de votre activité :

Si vous êtes une épicerie, un resto rapide, vous vendez une boisson, une crêpe et la glace en complément donc il vous faut la première catégorie de machine à glace.
Si c’est votre activité principale, vous ne vendez que de la glace, il y a du monde et vous êtes bien placé, devant un lycée, une foire, sortie d’école, famille nombreuse, bon débit, optez pour la deuxième catégorie de machine.
En revanche, si vous êtes un gros glacier parc zoo événementiel, vous avez une grosse activité, vous vendez des glaces non-stop, vous faites des glaces géantes, gros événements, beaucoup de gens, la troisième catégorie est la mieux adaptée pour votre business.

A la fin, il ne vous reste plus qu’à choisir entre les deux modèles de machines à glace italienne : la machine à poser de comptoir ou sur roulettes debout, sans oublier le nombre de parfums.